Bleus: Evra veut faire appel, Jacquet conteste

Publié le par Miss Lili

Les décisions prises par la Commission de discipline à l'encontre de Nicolas Anelka, Patrice Evra, Franck Ribéry et Jérémy Toulalan étaient déjà ouvertement contestées par Laurent Blanc lui-même. Lundi soir, le vent de contestation a soufflé un peu plus fort. D'abord avec la décision de Patrice Evra. Celui qui fut capitaine de l'équipe de France a décidé de faire appel. Il avait écopé de cinq matches de suspension en raison de son implication présumée dans la grève de Knysna et, plus généralement, dans le fiasco du Mondial 2010.

 

Les sanctions «remettent sans raison de l'huile sur le feu»

Mais l'acte contestataire le plus marquant se trouve sûrement dans la lettre ouverte cosignée notamment par Aimé Jacquet, Michel Hidalgo, Guy Roux et Jean Djorkaeff et l'UNFP. Dans ce courrier rendu public lundi, ils demandent à la FFF de «lever les sanctions» prises contre les quatre leaders présumés de la déroute sud-africaine. «D'autres évènements nous forcent à demander que les dites sanctions soient levées ou transformées en travaux d'intérêts collectifs, d'ici à jeudi, date à laquelle Laurent Blanc donnera la liste des joueurs appelés à disputer les deux premières rencontres des éliminatoires de l'Euro 2012, explique la lettre. La Commission de discipline de la FFF a entravé la marche en avant de la nouvelle équipe de France». Pour Jacquet and Co, les sanctions «remettent sans raison de l'huile sur le feu alors qu'il convient, aujourd'hui, d'arrêter définitivement l'incendie et de rebâtir».

«Pas clair» pour Blanc

Cette lettre ouverte s'avère être un soutien de poids pour Laurent Blanc. Dimanche, le sélectionneur national avouait sur le plateau de Stade 2 qu'il ne «comprenait pas» les décisions de la Commission de discipline. «A ma connaissanxce, (la grève) a été une décision collective, avait argumenté le Cévénol. Ces gens-là, il faudrait qu'ils m'expliquent quels sont leurs critères (pour sanctionner). Ce n'est pas clair. Je serais surpris que les gens qui ont mené l'enquête soient plus au courant que moi. A moins qu'on m'apporte la preuve que ces cinq joueurs ont joué un rôle plus important que les dix-sept autres...».

 

source: France Football

Publié dans News => France

Commenter cet article