Trezeguet: "Je suis prêt à revenir jouer en France"

Publié le par Miss Lili

L’attaquant de 33 ans, qui a fait les beaux jours de l’AS Monaco entre 1995 et 2000 en décrochant notamment deux titres de champion de France, s’entraîne depuis ce lundi à La Turbie  avec l’ASM. Lundi, David Trezeguet a suivi des exercices de musculation. Aujourd’hui, il retrouvera le ballon avec le groupe. Trezeguet et Giuly (champions avec Monaco en 2000) de nouveau réunis à La Turbie : l’image est forte, synonyme de pas mal de nostalgie !

« J’étais en contacts avancés avec Naples, finalement cela n’a pas abouti. Monaco m’a offert la possibilité de rester en forme en attendant une opportunité », glisse le champion du monde 98, recordman des buts marqués pour un étranger à la Juve. Il reste sur une saison à Alicante  en Espagne, où il a scoré 12 buts en 28 matches. On ne devient pas  buteur, on l’est ou on ne l’est pas...

David, comment s’est enclenché votre retour à la Turbie ?
J’ai vu une photo de Ludo Giuly sur sa moto dans Nice-Matin, qui sortait de l’entraînement à La Turbie. Cela m’a donné l’idée de passer un coup de fil à Laurent Banide, qui à mon époque à l’ASM s’occupait du centre de formation. Sa réponse m’a beaucoup touché, il m’a dit, Monaco c’est comme ta maison... Avant, je m’entraînais seul. Là, retrouver la vie de groupe , mentalement c’est autre chose, ça fait du bien. Je ne connais plus les joueurs, mais parmi l’encadrement,  il y a encore beaucoup de personnes qui me sont familières...

Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
Je me sens très bien. J’ai envie de revenir en France, et cela me motive encore plus. Je ne suis pas sous contrat, je suis libre. En 2000, j’avais laissé un championnat physique, avec de très bons joueurs. Je sais que la Ligue 1 a beaucoup évolué... Je suis avide de savoir ce que je pourrais apporter à mon âge. Après mes 10 années en Italie, l’envie avait peut-être baissé, mais sur ce plan, l’Espagne m’a bien relancé.

La Ligue 1 passe sans doute avant une possible venue à Monaco ?
Jouer à Monaco, je n’y ai pas pensé. J’aurais envie d’aider ce club, la Ligue 2 n’est pas la  place d’un club comme l’ASM, mais je vise peut-être un peu plus haut.

Le fait que Monaco soit descendu ?
Un déchirement pour moi. J’ai cru que le club se sauverait. Maintenant, la L2, c’est plus une question de mental que de technique. J’ai connu la D2 avec la Juve, lors de l’opération remontée avec les 17 points de pénalité.  La claque reçue à Sedan a montré l’ampleur de la tâche. Cependant, ici à La Turbie, les installations sont beaucoup plus modernes qu’à mon époque.
La question du salaire ne peut-elle pas être un obstacle à votre retour en France ?
Le côté économique passe au second plan. Je connais le contexte et je sais que pour revenir en France, il faut accepter des conditions en rapport aux moyens des clubs. J’ai passé dix ans en Italie qui m’ont permis de mettre à l’abri. Ma principale motivation, c’est le jeu,  l’envie de gagner des matches, des titres, de connaître une nouvelle aventure sportive.

Vous visez un gros club, comme l’OM, Lyon ou le PSG, ou pas forcément ?

Non, pas obligatoirement, il y a aussi des clubs qui ont de l’ambition et qui veulent s’imposer. Il n’y a qu’à voir l’exemple de Lille. J’ai surtout besoin que l’on me fasse confiance. Parfois, dans un  club, l’arrivée  d’un nom connu peut servir à booster un projet, à motiver les joueurs, les supporters... Moi, je me sens en forme, capable de donner beaucoup encore.

Un club comme Nice, par exemple, ça pourrait vous intéresser ?

Oui, cela pourrait être une solution intéressante. Il y a un projet de grand stade à Nice. J’ai besoin de stabilité et d’ambition.

Vous restez sur une saison à 12 buts avec Alicante ?
Sur un plan personnel, cela s’est bien passé. Après au niveau du club, c’était plus délicat. Il n’y avait plus d’eau ni de lumière dans les vestiaires, les joueurs n’étaient plus payés. Mais on avait le soleil. Plus qu’à Turin... (sourire).

 

source: Nicematin.com

Publié dans News => Club

Commenter cet article

Yobbo 26/07/2011 10:45


Meme moi dans mon club en 12 eme division on a de l eau chaude et de la lumiere dans les vestiaire! Allez David viens a bordeaux!